BAGDAD – Un homme arborant un uniforme de l’armée irakienne a abattu deux militaires américains dans un centre d’entraînement militaire de Hamam al Alil, à 20 km au sud de Mossoul, dans le nord du pays, annonce l’état-major américain.

L’agresseur a été abattu à son tour.

Selon un officier supérieur de la police irakienne désireux de conserver l’anonymat, l’assaillant était un soldat irakien qui faisait aussi office d’imam dans ce centre de formation où s’entraînaient plusieurs militaires américains au moment de l’attaque.

Mossoul et la province de Ninive sont les derniers bastions d’Al Qaïda, toujours actifs avec d’autres groupes rebelles sunnites dans le nord de l’Irak.

Source : L’Express

Publicités