Le gouvernement de la région autonome du Kurdistan a condamné hier le raid aérien mené samedi par des hélicoptères iraniens contre des séparatistes kurdes basés dans le nord de l’Irak. Trois villages kurdes ont été touchés, sans cependant faire de victimes. « Nous condamnons ces attaques et demandons qu’elles cessent immédiatement », ont déclaré les autorités régionales dans un communiqué. Elles ont par ailleurs appelé les rebelles kurdes à ne plus lancer d’attaques en Turquie ou en Iran à partir de leurs bases dans les montagnes du Kurdistan irakien.

Source : Les Echos

Publicités